Encore jamais vu à la Cambuse ! Pour ces 29ème Cambusiques nous accueillons un homme orchestre : Rotor Jambreks !

 

Plus c’est long, plus c’est long, dit à peu près le proverbe.

En 2016, huit ans après la sortie de “Start The Rotor”, huit ans après une soirée de sortie d’album qui s’était conclue sur un excès de punch, un oubli de fermeture du véhicule et un vol de matériel (oui, tout est lié), est sorti “The Threat”. Dix titres patiemment mûris sous la pluie ou dans la brume composent cet album, plus sombre que le précédent. Plus orchestré aussi. Élevé dans le Tennessee Breton, Rotor Jambreks est un groupe à lui tout seul. Guitare en main, grosse caisse et caisse claire aux pieds, dans l’idée de conjuguer en solo la grammaire de l’énergie et l’orthographe de la mélodie. Avec le participe passé du blues, l’impératif du rock et le plus-que-parfait de la soul. Rotor Jambreks fabrique également des métaphores vaseuses pour essayer de mettre des mots sur ce qu’il essaye de faire, sans trop savoir ce qu’il fait au juste, d’ailleurs. Il joue partout en France et s’est même produit au Québec. Vous pourrez donc lui demander son opinion sur ce plat typique qu’est la poutine. Un indice : cette opinion est plutôt favorable.

 

Un aperçu pour vos oreilles :

 

 

Plus d’informations :

FB Rotor Jambreks

Site Web

 

 

 

21h pétantes

Prix Libre

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.